Espionnage : Guéant va poursuivre Mediapart

le
0
«On ne peut pas laisser dire n'importe quoi», dénonce le secrétaire général de l'Elysée, accusé par le site d'information d'être en charge des opérations de surveillance de certains journalistes qui enquêtent sur l'affaire Bettencourt.

La polémique lancée par le Canard enchaîné et le site Internet Mediapart sur un espionnage de journalistes orchestré par l'Elysée, déborde sur le terrain judiciaire. Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, et Bernard Squarcini, patron du contre-espionnage français, accusés de piloter ces opérations illégales de surveillance, vont déposer plainte en diffamation, révèle le Journal du Dimanche. Claude Guéant a confirmé la nouvelle samedi matin. Le fidèle de Nicolas Sarkozy va poursuivre Mediapart pour diffamation par voie de citation directe. La plainte sera déposée la semaine prochaine.

Dans le sillage du Canard enchaîné, Mediapart, dont deux journalistes se plaignent d'avoir été «géolocalisés» via leur portable, a désigné jeudi Claude Guéant comme étant chargé des opérations de surveillance de certains reporters qui enquêtent sur l'affaire Bettencourt et Karachi.«On ne peut pas laisser dire n'importe quoi, il y a des limites à tout», s'in...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant