Espionnage : «Faites confiance à Renault»

le
0
Face aux doutes sur la véracité des accusations, Carlos Ghosn son PDG, met en avant les convictions d'une «dizaine de personnes en interne», pour étayer la thèse de l'espionnage industriel.

Dans l'affaire d'espionnage industriel qui secoue le géant automobile français, pas question de remettre en cause les accusations portées contre trois des hauts cadres du groupe. C'est en substance ce qui ressort des propos du PDG de Renault Carlos Ghosn, tenus en marge de la réunion de présentation des résultats annuels du groupe ce jeudi, en reponse aux doutes exprimés sur la véracité des accusations. Celles-ci, fondées sur la conviction de «dizaine de personnes» en interne ayant rapporté leur propres observations des faits, rendraient donc caduque, selon le dirigeant,la thèse d'une affaire montée de toute pièce.

Sur ce point, il a tenu a précisé que l'enquête en cours ne se fondait pas sur un témoignage isolé: «vous travaillez quand même avec des gens et vous leur faites confiance (...) vous faites preuve de jugement et vous croisez et vous ne faites pas ça qu'avec une personne», a poursuivi le patron de Renault. «Si à chaque fois qu'il se passe quelque c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant