Espagne-Un homme soupçonné d'avoir armé Coulibaly transféré en France

le
0
    MADRID, 26 avril (Reuters) - Le Français Antoine Denive, 
arrêté en Espagne et soupçonné d'avoir fourni les armes 
utilisées par Amedy Coulibaly lors de l'attaque de l'Hyper 
Cacher de la Porte de Vincennes, à Paris en janvier 2015, a été 
transféré en France, a déclaré mardi la police espagnole. 
    Antoine Denive, 27 ans, a été arrêté le 12 avril dernier à 
Rincon de la Victoria, près de Malaga, sur la côte sud de 
l'Espagne, lors d'une opération conjointe menée par les polices 
espagnole et française. 
    La police espagnole a précisé qu'Antoine Denive avait été 
remis aux autorités françaises mardi à l'aéroport madrilène de 
Barajas, d'où il a embarqué à bord d'un avion pour la France. 
    D'après les autorités espagnoles, Denive a fui la France 
quelques semaines après les attentats de janvier 2015 pour 
s'installer à Malaga, où il a continué de se livrer au trafic 
d'armes en utilisant de faux papiers d'identité. 
    Le jeune homme, originaire de Sainte-Catherine dans le 
Pas-de-Calais, a nié avoir vendu des armes à Amedy Coulibaly 
mais ne s'est pas opposé à son transfert vers la France. Antoine 
Denive est visé par un mandat d'arrêt européen lancé par un juge 
de Lille, qui enquête sur un trafic d'armes. 
    Coulibaly a tué quatre personnes de confession juive le 9 
janvier 2015 au supermarché de la porte de Vincennes, à Paris, 
et une policière, la veille, à Montrouge. Il a été abattu lors 
de l'assaut par la police du supermarché. 
 
 (Angus Berwick; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant