Espagne : Toni Nadal persiste et signe

le
0
Espagne : Toni Nadal persiste et signe
Espagne : Toni Nadal persiste et signe
Dans un entretien croisé, organisé par la radio espagnole Cadena Ser, Toni Nadal est revenu à la charge concernant la nomination de Gala Leon à la tête de la sélection espagnole de Coupe Davis.

La confrontation promettait d'être houleuse et elle le fût. Toni Nadal, coach de Rafael, et Gala Leon, nouvelle capitaine de l'équipe d'Espagne de Coupe Davis, se sont expliqués en direct sur les ondes de la radio espagnole Cadena Ser. « Je crois qu'il y avait des personnes plus compétentes et avec un passé autre que vous, a lancé Toni Nadal à son interlocutrice. Je pense à Ferrero, Bruguera ou Berasategui. En plus, il est étrange que vous n'ayez pas été en contact avec les joueurs quand vous étiez directrice sportive de la Fédération. J'ai parlé à Rafa (Nadal), Feliciano (Lopez), David (Ferrer) et d'autres, mais ils ne vous connaissent pas... » Et de conclure froidement : « Je vous souhaite bonne chance, mais j'ai le droit de dire que vous n'êtes pas faite pour le poste. Oui, vous connaissez le tennis féminin mais je ne vous ai jamais croisé sur un tournoi masculin en Grand Chelem... ».

Gala Leon a tenté de se justifier. « J'ai toujours été en contact avec Moya (ndlr : ancien capitaine de Coupe Davis). En tout cas je suis capitaine et je vais me concentrer sur ce que je dois faire. Le temps nous dira qui a tort et qui a raison mais je vais travailler dur pour écarter les préjugés ».
L'Espagne est le cinquième pays à nommer une femme en tant que capitaine de Coupe Davis, après la Moldavie, Saint-Marin, le Panama et la Syrie...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant