Espagne-Sept arrestations liées à un réseau islamiste

le
0
    MADRID, 7 février (Reuters) - La police espagnole a arrêté 
dimanche sept personnes soupçonnées de liens avec des groupes 
djihadistes lors d'une opération menée à l'aube dans les régions 
d'Alicante et de Valence ainsi que dans l'enclave de Ceuta au 
Maroc, a annoncé le ministère de l'Intérieur. 
    Les personnes arrêtées sont souçonnées d'avoir organisé un 
réseau de soutien à des combattants islamistes en Syrie et en 
Irak, en leur envoyant de l'argent, des armes, de l'équipement 
informatique et du matériel pour fabriquer des explosifs, dans 
des containers scellés maquillés en cargaisons humanitaires. 
    Cinq des suspects sont des Espagnols d'origine syrienne, 
jordanienne et marocaine. Les deux autres sont syrien et 
marocain, précise le communiqué du ministère. 
    Les logements, des bureaux et des entrepôts ont fait l'objet 
de perquisitions dans le cadre de l'opération, qui a nécessité 
deux années d'enquête. Les personnes arrêtées avaient mené leurs 
activités dans d'autres pays européens avant de s'installer en 
Espagne, indique le ministère de l'Intérieur. 
    En 2015, 102 personnes soupçonnées d'être liées au 
militantisme islamiste ont été arrêtées en Espagne, soit deux 
fois plus qu'en 2014, la police ayant accru ses opérations de 
sécurité après les attentats de Paris contre Charlie Hebdo en 
janvier 2015. 
 
 (Sonya Dowsett; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant