Espagne - Real Madrid : Mourinho sondé en 2015 pour faire le ménage ?

le
0
Espagne - Real Madrid : Mourinho sondé en 2015 pour faire le ménage ?
Espagne - Real Madrid : Mourinho sondé en 2015 pour faire le ménage ?

A en croire Robert Beasley, auteur d’un livre sur José Mourinho, l’entraîneur portugais aurait été sondé à l’été 2015 par Florentino Pérez avant de refuser l’offre du Real Madrid, qui a engagé Rafael Beñitez.

Après le limogeage de Carlo Ancelotti à la fin de la saison 2014-2015, le Real Madrid a engagé Rafael Beñitez pour prendre la suite de l’Italien. Mais, selon le journaliste britannique Robert Beasley, auteur d’un livre sur José Mourinho dont les bonnes feuilles ont été publiées par le Daily Mail, le « Special One » lui a confié qu’il était le premier choix de Florentino Pérez pour reprendre en main la « Casa Blanca ». Le président du Real Madrid a sondé l’entraîneur portugais en vue d’un retour dans la capitale espagnole avec une idée précise de ce qu’il attendait de lui : « Le président m’apprécie et voulait que je reviennent pour faire le nettoyage et virer les joueurs de m... comme Pepe, Casillas, Ramos, Marcelo... » De ces quatre joueurs, seul Iker Casillas est finalement parti du Real Madrid après l’arrivée de Rafael Beñitez, qui n’aura pas tenu six mois. José Mourinho a préféré refuser cette offre, assurant qu’elle était venue de manière trop tardive pour qu’il puisse accepter.

Mourinho : « Zidane a fait de la m... avec l’équipe B »

Si Florentino Pérez a choisi Zinédine Zidane pour remplacer Rafael Beñitez en plein milieu de la saison, avec une onzième Ligue des Champions en fin de saison, l’idée de mettre le Français à la tête du club dès l’été 2015 a été sur la table. Mais, selon José Mourinho, elle a été très vite écartée malgré tout. « Il a pensé à lui en raison de son nom et de son statut, assure le Portugais. Mais il (Zidane) a fait de la m... avec l’équipe B et il a eu peur de prendre ce risque. » Aux yeux de José Mourinho, à cette époque un seul nom convenait à un club comme le Real Madrid... et ce n’est pas le sien : « Klopp est le seul qui peut venir. Rafa (Beñitez), en aucune manière ». Et c’est pourtant ce dernier qui a pris le poste, et s’est rapidement révélé être une erreur de casting. Quelque chose à laquelle José Mourinho, qui a finalement pris les rênes de Manchester United cet été, avec des débuts loin d'être simples, avait donc bien pensé.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant