Espagne: lourde défaite pour les socialistes

le
0
Aux élections locales, le parti au pouvoir a notamment perdu Barcelone qu'il dirigeait depuis 32 ans.

«Cela ne va pas être une bonne soirée.» Cinq minutes après la fermeture des bureaux de vote, la porte-parole du comité électoral du Parti socialiste (PSOE), Elena Valenciano, annonçait la couleur. La gauche a subi une dure défaite aux élections régionales et municipales. Le PSOE, avec 27,7 % des voix, se retrouve à 10 points derrière les conservateurs du Parti populaire (PP) qui obtiennent 37,5 %, un écart inédit.

Dans 60.000 bureaux de vote, près de 35 millions d'Espagnols étaient appelés à renouveler 13 des 17 gouvernements régionaux, ainsi que l'ensemble des 8 000 équipes municipales. Pendant ce temps, à la Puerta del Sol et sur les places d'une dizaine de villes espagnoles, des milliers de manifestants votaient leur stratégie à main levée, en assemblées générales. Sur la station de métro de la place madrilène, une affichette exprimait le divorce: «Vos urnes sont trop petites pour nos rêves.»

Potion amère

Depuis la sortie du franquisme,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant