Espagne : les seniors prennent la relève des «indignés»

le
0
Des retraités ont lancé leur propre mouvement de contestation contre l'austérité, pour soutenir leurs enfants et petits-enfants.

On connaissait les seniors japonais prêts à se rendre à Fukushima pour épargner aux plus jeunes les conséquences des radiations. En Espagne, les personnes âgées veulent, elles aussi, prêter main-forte à leurs enfants et à leurs petits-enfants. Par le biais de manifestations et d'occupations de banques ou d'institutions, ces retraités, qui revendiquent leur filiation avec le mouvement des «indignés», espèrent bien rétablir la «justice sociale», en particulier en luttant pour la protection et l'amélioration de l'État-providence. Leur leitmotiv? «Ne pas se résigner sur la fatalité de la crise.»

«Une vie pire que la nôtre»

«L'idée de base, c'est que nous avons réalisé que nos enfants et nos petits-enfants avaient comme perspective une vie pire que la nôtre. Et qu'il fallait reprendre la lutte pour défendre nos droits», déclare à l'Agence France-Presse Celestino Sanchez, l'un des fondateurs du groupe âgé de 63 ans. Selon une étude récente de la Croix-R

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant