Espagne : les manifestants maintiennent la pression

le
0
Le mouvement de contestation contre le chômage et les partis politiques se poursuit ce dimanche, jour des élections locales. Les manifestants ont décidé de prolonger la mobilisation d'une semaine.

Le vote s'est fait à main levée. Les manifestants, qui occupent la place de la Puerta del Sol à Madrid depuis dimanche dernier, pour protester contre le chômage et les partis politiques, ont décidé ce dimanche de prolonger le mouvement d'au moins une semaine. «Nous avons décidé de rester jusqu'à dimanche prochain à 12 heures», a annoncé l'un des organisateurs du mouvement devant l'assemblée générale, alors qu'une partie des manifestants réclamaient une occupation de la place pour une durée indéterminée.

Désormais «illégaux», la trêve électorale interdisant les manifestations depuis vendredi minuit, mais déterminés à faire entendre leur ras-le-bol de la crise et du chômage, «los indignados», autrement dit «les indignés», comme ils se surnomment, restent ainsi mobilisés même en ce jour d'élections régionales et municipales. Ceux qui se décrivent comme «apolitique» et «citoyen» se préparent à voter contre les grands partis politiques qu'ils re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant