Espagne-Le socialiste Sanchez remet sa direction en jeu

le
0
    MADRID, 26 septembre (Reuters) - Le chef de file du parti 
socialiste espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé lundi qu'il allait 
remettre ses fonctions en jeu le 23 octobre lors d'un vote 
interne au parti, qui devra décider s'il permet au conservateur 
Mariano Rajoy de former un gouvernement minoritaire ou s'il 
faudra convoquer de nouvelles élections. 
    Pedro Sanchez, dont le parti est arrivé second des scrutins 
du 20 décembre et du 26 juin, a dit à de nombreuses reprises 
refuser de soutenir un gouvernement minoritaire formé par le 
dirigeant du Parti populaire, ne serait-ce qu'en s'abstenant 
lors du vote de confiance au parlement. 
    Mais cette position ne fait pas l'unanimité au sein du PSOE 
(parti socialiste ouvrier espagnol), dont certains dirigeants 
craignent que le parti ne sorte affaibli de nouvelles élections 
anticipées. 
    "Le temps est venu de trancher cette question... Il est 
important que le parti socialiste parle d'une seule voix", a 
déclaré Pedro Sanchez pendant une conférence de presse, après la 
déroute de son parti lors des élections régionales dans le Pays 
Basque et en Galice ce week-end.   
    L'organisation de ce vote interne doit encore être approuvée 
par la direction du parti lors d'une réunion le 1er octobre. 
Selon la presse locale, les dirigeants frondeurs entendaient 
tenter de renverser Pedro Sanchez à cette occasion. 
     
 
 (Sarah White et Angus Berwick; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant