Espagne-Le gouvernement retire le projet de loi sur l'avortement

le
0

MADRID, 23 septembre (Reuters) - Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé mardi le retrait du projet de réforme du droit à l'avortement, qui, s'il avait été adopté, aurait fait de l'Espagne l'un des pays européens les plus restrictifs en la matière. Le projet de loi, qui limitait l'avortement aux cas de viols et de mise en danger de la santé de la mère, a été à l'origine d'importantes manifestations et a divisé le Parti populaire (PP) au pouvoir. Il faisait partie des promesses de campagne du PP pour les législatives de 2011. "En tant que président du gouvernement, j'ai pris la décision la plus sensée", a déclaré Mariano Rajoy lors d'une conférence de presse à Madrid, sans dire explicitement que le projet de loi avait été abandonné. Une porte-parole de ses services a confirmé par la suite qu'il avait bien été retiré. Mariano Rajoy a toutefois ajouté que son gouvernement souhaitait modifier la loi relative à l'avortement pour que les jeunes filles de moins de 18 ans ne puissent pas mettre un terme à leur grossesse sans accord parental. Il a également indiqué que des mesures allaient être mises en place d'ici la fin de l'année pour soutenir les familles. L'avortement est légal depuis 1985 en Espagne et depuis 2010, il est possible jusqu'à 14 semaines de grossesse. (Sonya Dowsett et Raquel Castillo; Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant