Espagne : la récession ralentit grâce la demande extérieure

le
0
Au deuxième trimestre, le PIB n'a reculé que de 0,1 %, d'après la banque centrale. Une amélioration.

Une embellie se profile en Espagne, quatrième économie de la zone euro. Si la péninsule Ibérique ne sort pas encore du rouge, la récession a été moins marquée au deuxième trimestre. Le PIB a reculé de 0,1 %, après une baisse de 0,5 % de janvier à mars, selon les estimations de la banque centrale, qui sont en général confirmées par les chiffres officiels, attendus dans le cas présent le 30 juillet. «L'économie espagnole a modéré de manière significative le rythme de contraction de l'activité», souligne la banque centrale dans son bulletin économique.

Cette amélioration - qui se base sur l'information disponible et encore incomplète, précisent les auteurs - tient principalement au soutien de la demande extérieure. Soutien qui contribue positivement au PIB trimestriel à hauteur de 0,4 %, chiffre supérieur aux attentes des économistes. La banque insiste dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant