Espagne : la Fête de la tomate éclabousse Buñol

le
1
La Tomatina a attiré jusqu'à 50 000 personnes en 2012.
La Tomatina a attiré jusqu'à 50 000 personnes en 2012.

Bataille emblématique de Buñol, commune espagnole de la province de Valence, la festive Tomatina s'est achevée, mercredi, comme les éditions précédentes : dans un bain de sauce tomate. Pour les 22 000 participants, le jeu consiste à attaquer autrui avec pour seule munition : ce fruit bien mûr, livré le matin même dans ce village du Sud-Est en quantité industrielle (quelque 160 tonnes). « C'est un honneur, mais aussi une très grande responsabilité parce que tout le monde a les yeux fixés sur nous », a reconnu à l'AFP Rafael Pérez, le maire du bourg de 10 000 habitants, qui organise l'événement régressif.

À l'origine, en 1945, la Tomatina n'était qu'une querelle entre jeunes, qui se bagarraient à coups de légumes du marché. Devenue l'une des bringues les plus connues à l'étranger, elle fait, depuis sa création, la renommée de la ville. Mais la tradition a peu à peu cédé à un véritable marketing. En 2002, cette dernière a décroché le label « Fête d'intérêt touristique international », précieuse étiquette qui permet à la mairie de toucher des droits dès qu'une entreprise filme les festivités.

Après la tomate, le vin

Chaque tournage publicitaire rapporte à Buñol des bénéfices estimés à 300 000 euros, comprenant les revenus tirés de l'accueil des équipes techniques, selon le site...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 7 mois

    Une honte ! ADans nos temps où tant de gens souffrent et meurent de faim...