Espagne : l'impopularité de Juan Carlos menace la monarchie

le
0
VIDÉO - Un sondage indique que 62% des Espagnols souhaitent que le souverain abdique en faveur de son fils Felipe.

Madrid

D'abord ce fut un tabou, ensuite une rumeur, avant de devenir un sujet de débat. C'est aujourd'hui la revendication d'une solide majorité de la population. 62% des Espagnols souhaitent que Juan Carlos abdique en faveur de son fils, le prince Felipe. Telle est la principale conclusion du sondage publié par le quotidien El Mundo , dimanche, le jour du 76e anniversaire du souverain. Pis, pour la première fois, les partisans de la monarchie tombent sous la barre des 50%. À 49,9%, ils demeurent toutefois plus nombreux que les adversaires de ce régime (43%).

Le désaveu du roi et la remise en cause de l'institution monarchique ne sont pas nouveaux, ils coïncident avec la série de crises qui frappe la maison d'Espagne depuis deux ans: problèmes de santé de Juan Carlos, scandale de sa partie de chasse en Afrique, confid...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant