Espagne (J1) - Real Madrid : Première réussie et Gareth Bale (déjà) en feu

le , mis à jour à 22:45
0
Espagne (J1) - Real Madrid : Première réussie et Gareth Bale (déjà) en feu
Espagne (J1) - Real Madrid : Première réussie et Gareth Bale (déjà) en feu

Première réussie pour le Real Madrid qui a facilement disposé de la Real Sociedad lors de la première journée de Liga au stade Anoeta (0-3). Un doublé de Bale et un but d'Asensio ont permis aux Madrilènes de rejoindre le FC Barcelone.

Certes, la victoire du Real Madrid est moins retentissante et spectaculaire que celle de son rival barcelonais la veille (6-2 face au Bétis Séville) mais les Merengue ont assuré l’essentiel. Une bonne entrée en matière dans cette Liga. Privé de Karim Benzema et de Cristiano Ronaldo, Zinédine Zidane a pu compter sur le dernier élément de la BBC, Gareth Bale, pour porter l’attaque madrilène et balayer la Real Sociedad (0-3). Pour l’accompagner, le champion du monde 98 avait décidé de titulariser le jeune Marco Asensio, buteur sur un enchaînement contrôle-piqué du droit délicieux, quelques minutes avant la fin de la première période. Titulaire à la pointe de l’attaque, le revenant Alvaro Morata a beaucoup pesé sur la défense basque. Le désormais ex-joueur de la Juve a éclaboussé de sa puissance et de sa technique ce match qui a eu du mal à trouver son rythme. Un seul but a lui manqué pour parachever sa belle prestation. Mais les projecteurs se sont arrêtés sur l’un des meilleurs joueurs de l’Euro 2016 : Gareth Bale.

Bale express, Varane passeur décisif

Pour bien lancer sa saison, Gareth Bale a vu les choses en grand. Et rapidement surtout. Après seulement 33 secondes de jeu, le Gallois est venu claquer un coup de crâne décisif sur un joli centre de Carvajaln, avant de boucler la rencontre avec un numéro de soliste au bout du temps additionnel. Le but le plus rapide de l'ancien sociétaire de Tottenham sous les couleurs du Real Madrid. Entre-temps, La Maison Blanche n’a jamais été inquiété sauf sur un geste de panique d’Illarramendi qui aurait pu égaliser avec plus de sang-froid. Raphaël Varane, remplaçant de Pepe blessé, s’est distingué par une belle présence physique mais surtout par un amour de ballon en profondeur qui a parfaitement lancé Asensio pour le but du break. Un signe positif pour l’ancien Lensois, forfait pour l’Euro. Sans titre national depuis 2012, le Real Madrid est lancé et va très prochainement récupérer Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Rien que ça.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant