Espagne, Italie : votes sous tension des budgets 2013

le
0
Le vote des députés espagnols sur le budget 2013 était accompagné d'une «marche funèbre» des «indignés» devant le Parlement. Le vote du budget italien, vendredi, sera suivi par la démission de Mario Monti.

L'Italie et l'Espagne votent leur budget d'austérité pour 2013 dans la douleur. À Madrid, les députés espagnols ont approuvé ce jeudi dans la soirée le budget 2013 du pays, marqué par une austérité sans précédent et un tour de vis de 39 milliards d'euros. Des centaines d'indignés ont défilé dans la capitale, dans une ambiance tendue, lors d'une «marche funèbre» pour dénoncer l'adoption d'un «budget de la faim et de la misère».

À Rome, le vote sur le budget 2013 doit intervenir vendredi soir à la Chambre, après une conférence de presse très attendue de Mario Monti, qui doit annoncer sa démission, et, peut-être, sa candidature aux élections.

En Espagne, malgré les manifestations, les députés du Parti populaire (PP, droite) de Mariano Rajoy ont donc...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant