Espagne, Irlande et Portugal en très nets progrès selon S & P

le
1
L'agence de notation Standard & Poor's attribue un satisfecit aux pays les plus endettés de la zone euro qui «se rééquilibrent rapidement», grâce notamment à un redémarrage de leurs exportations.

C'est par eux que la crise financière de la zone euro avait éclaté en 2009, et ils se portent aujourd'hui beaucoup mieux. En tout cas ils ont nettement amélioré leur position compétitive externe. L'agence S & P dresse des louanges aux cinq pays les plus endettés de l'Euroland, l'Espagne, l'Estonie, la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

«Ils sont en train de rééquilibrer plus rapidement leurs économies que nous l'avions anticipé», affirme l'agence de notation, dans son étude annuelle sur le rééquilibrage des pays de la périphérie de l'Union monétaire.

Mieux, «à l'exception notable de la Grèce, ce sont les exportations qui mènent cet ajustement, alors que les coûts unitaires de production reviennent à des niveaux plus compétitifs», estime Frank Gill, l'ana...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9566237 le lundi 4 fév 2013 à 14:49

    On vous prépare à vous serrer un peu plus la ceinture