Espagne : huit ans de prison pour le «bibliothécaire d'Al-Qaïda»

le
0
Espagne : huit ans de prison pour le «bibliothécaire d'Al-Qaïda»
Espagne : huit ans de prison pour le «bibliothécaire d'Al-Qaïda»

Un Jordanien, présenté comme étant «le bibliothécaire d'Al-Qaïda», a été condamné ce jeudi par la justice espagnole à huit ans de prison pour un délit «d'appartenance à une organisation terroriste» pour avoir fait le «jihad à travers les mots» sur internet.

«Nous condamnons Mudhar Hussein Almalki, (...) pour un délit d'appartenance à une organisation terroriste à la peine de huit ans de prison» ainsi qu'à «une mesure de liberté surveillée pour une période de neuf ans», écrivent dans leur arrêt les juges de l'Audience nationale de Madrid, le tribunal compétent en matière d'affaires terroristes.

«L'activité de l'accusé, qui entre dans le cadre du dit  jihad à travers les mots, consistait à diffuser tout type de matériel faisant l'apologie du terrorisme jihadiste, des groupes terroristes d'idéologie salafiste-jihadiste et de manuels qui contribuent directement à la formation et à l'entraînement terroriste», poursuit l'arrêt, signé ce jeudi par trois magistrats du tribunal.

Pour les juges, la conduite d'Almaki le place au «même niveau d'intensité et d'implication que celui auquel se situent les militants djihadistes qui passent à l'action».

Les enquêteurs avaient découvert des documents qui apprenaient à dissimuler des explosifs dans des marchés, des bus ou des restaurants et des manuels d'utilisation de mines, bombes, grenades ou poisons.

Selon les juges, Mudhar Hussein Almalki «fait partie de l'appareil de propagande du réseau Ansar al-Moudjahidine (NDLR : RAAM) depuis 2006», réseau qui est, «sans aucun doute» selon eux, «une franchise et un groupe satellite de l'organisation principale Al-Qaïda».

Une liste de cibles potentielles

Le condamné était «superviseur ou administrateur» de salles de discussions en ligne liées à ce réseau. Il avait à ce titre fait «l'apologie de Mohamed Merah», petit délinquant franco-algérien qui avait tué quatre juifs, dont trois enfants, et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant