Espagne : haro sur l'économie souterraine

le
0
Madrid compte récupérer 8,2 milliards d'euros en luttant contre la fraude fiscale.

Madrid a sorti une troisième cartouche pour combattre le déficit public. Après les coupes sociales et les augmentations d'impôts, le gouvernement de Mariano Rajoy (Parti populaire, PP, droite), investi il y a 15 jours, a dévoilé jeudi un plan de lutte contre la fraude fiscale. L'objectif est ambitieux: les inspecteurs devront récupérer plus de 8 milliards d'euros en 2012. Un chiffre qui s'ajoute au plan d'austérité de 9 milliards annoncé la semaine dernière.

La numéro deux de l'exécutif espagnol, Soraya Saénz de Santamaría, n'a pas précisé le calcul justifiant une telle diminution de la fraude ; elle a toutefois évoqué plusieurs pistes.

Les échanges au noir : le quart du PIB espagnol

La limitation des paiements en liquide «pour certaines transactions», d'une part; l'utilisation de l'information envoyée par certains paradis fiscaux repentis, tels que l'Andorre, le Panama ou les Bahamas, d'autre part ; le renforcement, enfin, des contrôles de l'Inspection du tra

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant