Espagne : Gala Leon ne veut pas " créer un débat sexiste "

le
0
Espagne : Gala Leon ne veut pas " créer un débat sexiste "
Espagne : Gala Leon ne veut pas " créer un débat sexiste "
Gala Leon, la nouvelle capitaine de l'équipe espagnole de Coupe Davis, a décidé de ne pas s'attarder sur le " débat sexiste " qui entoure sa nomination et ce afin de se consacrer uniquement à la mission qui lui a été confiée : retrouver le groupe mondial.

Elle ne prêtera pas attention au débat. Garcia Leon, nommée capitaine de l'équipe espagnole de Coupe Davis dimanche, a décidé de ne pas s'attarder sur les propos sexistes qui ont accueilli sa nomination. L'ancienne 27eme joueuse mondiale, 40 ans, frileusement accueillie par le petit monde du tennis espagnol et notamment Toni Nadal - oncle et entraîneur de la star Rafael Nadal - qui a critiqué son manque d'expérience et jugé « bizarre » qu'une femme puisse évoluer dans un vestiaire masculin, n'a qu'une idée en tête : renouer avec le groupe mondial que l'Espagne a quitté en fin de semaine après une défaite face au Brésil (3-1).

« Chacun est responsable de ses propos a calmement expliqué Gala Leon lors d'une conférence de presse donnée à Séville. Ma mission n'est pas de créer un débat sexiste mais que l'équipe de Coupe Davis remonte dans le groupe mondial et que le Saladier revienne à la maison. »

Garcia Leon est la première femme à occuper la fonction de capitaine de la sélection masculine de tennis espagnole, quituple gagnante de la Coupe Davis (2000, 2004, 2008, 2009 et 2011). Elle succède à Carlos Moya.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant