Espagne-Arrestation de deux femmes qui voulaient rejoindre l'EI

le
0

MADRID, 4 août (Reuters) - Deux jeunes Espagnoles, dont une mineure, ont été arrêtées dans l'enclave espagnole de Melilla par la police qui les soupçonne d'avoir voulu rejoindre les djihadistes de l'Etat islamique (EI), a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur. Les jeunes femmes ont été interpellées samedi alors qu'elles cherchaient à franchir la frontière séparant Melilla du Maroc, où elles avaient prévu de prendre contact avec un réseau qui les aurait ensuite acheminées vers les zones de conflit en Irak ou en Syrie où opèrent les combattants de l'EI. La plus âgée d'entre elle a 19 ans, tandis que la seconde, qui n'a pas été identifiée, est âgée de 14 ans selon certains médias. "L'un des principaux objectifs d'Al Bagdadi (le dirigeant de l'EI) est de recruter autant de combattants étrangers que possible (...). Le processus de radicalisation, de recrutement et ensuite de transport pour qu'ils rejoignent les combattants est parfaitement planifié et organisé par un réseau qui opère au Maghreb," a dit le ministère espagnol de l'Intérieur. La police espagnole a arrêté au mois de juin huit hommes soupçonnés de recruter des volontaires pour l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, l'ancien nom de l'EI). ID:nL5N0OX2XX (Raquel Castillo, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant