Espagne-A gauche, Podemos talonne les socialistes du Psoe-sondage

le
0

MADRID, 31 août (Reuters) - Une nouvelle formation de gauche, qui se singularise par son discours anti-establishment, a le vent en poupe en Espagne et talonne les socialistes du Psoe, à en croire un sondage rendu public dimanche. Podemos ("Nous pouvons") obtiendrait 21,2% des voix en cas d'élections législatives, selon cette enquête d'opinion de l'institut Sigma Dos, publié par le journal El Mundo. C'est un point de moins seulement que l'opposition socialiste, donnée à 22,3%. Dans la perspective des prochaines législatives prévues au début 2016, l'irruption de Podemos sur la scène politique exerce ainsi une pression considérable sur le Psoe. Le mécontentement de l'opinion envers la gestion de la crise financière tant par le Psoe que par le Parti populaire (PP, centre droit au pouvoir), en bénéficiant à Podemos, met à mal le bipartisme qui a prévalu en Espagne depuis le retour de la démocratie dans les années 1970. Le PP du président du gouvernement Mariano Rajoy arriverait encore en tête en cas d'élections législatives, avec 30,1% des voix, selon le sondage. Les baisses des dépenses publiques affaiblissent cependant sa popularité, si l'on se souvient qu'en 2011, il l'avait emporté avec 44,6%. Podemos, dirigé par le politologue Pablo Iglesias, a créé la surprise aux élections européennes de la fin mai en recueillant 8%, deux mois seulement après sa création. Les socialistes ont élu à leur tête en juillet l'économiste Pedro Sanchez, âgé de 42 ans, pour tenter de prendre un nouvel élan. (Sarah White; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant