Espagne-51 arrestations dans une affaire de corruption

le
0

MADRID, 27 octobre (Reuters) - Cinquante et une personnes ont été arrêtées en Espagne dans le cadre d'une enquête sur l'attribution de marchés immobiliers par des collectivités locales, a annoncé lundi le parquet anti-corruption. L'enquête, surnommée "opération Punica", vise principalement des mairies situées dans les régions de Madrid, Murcie, Leon et Valence. "La collusion entre élus locaux et fonctionnaires, constructeurs et compagnies d'énergie, ainsi que la corruption d'intermédiaires et d'entreprises clés, a permis la signature de contrats d'une valeur de quelque 250 millions d'euros au cours des deux dernières années", déclare le procureur dans un communiqué. Francisco Granados, ancien vice-président conservateur de la région de Madrid, fait partie des suspects arrêtés, a-t-on appris de source judiciaire. Il a renoncé à ses fonctions en février après des révélations sur l'existence d'un compte en Suisse. La collaboration des autorités suisses a par ailleurs permis aux enquêteurs de l'opération Punica de procéder à des perquisitions dans 259 propriétés et 400 banques, entreprises et compagnies d'assurances, de geler des actifs et de saisir 30 véhicules. (Raquel Castillo; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant