Espace Schengen : le non de Paris et Berlin à la Bulgarie et à la Roumanie

le
0
Les ministres de l'Intérieur français et allemand ont signifié à la Commission européenne qu'ils n'approuveraient pas l'entrée de ces deux pays dans l'espace Schengen, prévue en mars 2011.

Inflexibles. La France et l'Allemagne ont informé mardi la Commission européenne de leur décision de bloquer l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen. La Commissaire européenne en charge de la Sécurité Cécilia Malmström a reçu une lettre signée par les ministres français et allemand de l'Intérieur, Brice Hortefeux et Thomas de Maizière dans laquelle ils jugent «prématuré» d'autoriser l'entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l'espace Schengen en mars 2011, a indiqué son porte-parole Michele Cercone.

Les deux ministres insistent sur les carences que ces deux pays ont montré en matière de lutte anticorruption et de lutte contre la criminalité organisée, a-t-il précisé. La Commission n'a aucun pouvoir de décision en la matière, a-t-il toutefois rappelé. Et d'expliquer : «La décision doit être prise à l'unanimité par les Etats».

 

Pas d'unanimité

 

Des experts des Etats membres se sont rendus en Roumanie et en Bulgarie e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant