Escalade-Tommy Caldwell sur le point de "libérer" El Capitan

le
0

LOS ANGELES, 10 janvier (Reuters) - Tommy Caldwell, qui tente d'effectuer la première escalade libre d'El Capitan, haut lieu de la discipline situé dans le parc national du Yosemite, en Californie, est venu à bout des principales difficultés. Le grimpeur américain, qui s'est lancé à l'assaut de ce "big wall" mythique de près de 1.000 mètres le 27 décembre sans autre équipement que le matériel nécessaire à sa sécurité, a franchi jeudi les 19e et 20e longueurs, a annoncé sa porte-parole Jess Clayton. Il se trouve désormais au sommet du deuxième tiers de la paroi granitique, au point baptisé "Wino Tower". "Cette section était la dernière grande inconnue dans l'esprit de Tommy et, mentalement, c'était une grande étape pour lui. Il est maintenant pleinement convaincu qu'il peut aller au sommet. Les 300 derniers mètres d'escalade qui restent sont intimidants et difficiles, mais techniquement plus faciles", a poursuivi Jess Clayton. Kevin Jorgeson, qui tente également de "libérer" la voie, est quant à lui bloqué depuis près d'une semaine dans la quinzième longueur. La première ascension d'"El Cap" en escalade artificielle a été réalisée en 1958 par l'équipe de Warren Harding, qui a mis 47 jours répartis sur 17 mois. (Dan Whitcomb, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant