Erytech : un retard qui fait mal...

le
0
Le calendrier de mise sur le marché de Graspa vient d'être à nouveau décalé. (© Erytech)
Le calendrier de mise sur le marché de Graspa vient d'être à nouveau décalé. (© Erytech)

Un coup de tonnerre Le titre Erytech perd près de 25% aujourd'hui. Et pour cause, la biotech vient d'annoncer qu'elle retirait sa demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne pour Graspa dans le traitement des patients atteints de leucémie aiguê lymphoblastique (LAL).

Erytech avait déposé sa demande en septembre 2015, la première pour ce produit également en développement dans d'autres cancers. Si la sécurité et l'efficacité de Graspa, dans cette aladie orpheline ne semblent pas en cause, les autorités sanitaires européennes exigent de la biotechs des données complémentaires (immunogénicité, pharmacodynamique, etc.). Celles-ci ne seront pas disponibles avant mi-2017, expliquent les dirigeants. Ils déposeront alors une nouvelle demande d'AMM...

C'est un coup dur. La commercialisation de Graspa dans cette indication était initialement attendue pour fin 2016 et fait l'objet d'un accord de licence avec le laboratoire italien Recodati. Lors des résultats du premier trimestre, déjà, les dirigeants avait signalé un retard de trois mois, avant d'évoquer, à la rentrée, des discussions plus longues que prévu. On ne peut plus compter, à présent, sur un lancement avant mi-2018.

Nouvelle levée de fonds ?

Un retard qui ne sera pas sans conséquence sur la stratégie de la société. Eryteh disposait, fin septembre, de 30 millions d'euros de trésorerie nette. Son autonomie financière

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant