ERYTECH présente les conclusions de son 1er Investor Day et fait état de sa trésorerie et de ses revenus au T4 2013

le
0

Pour recevoir toute l’information financière d’ERYTECH Pharma en temps réel, faites-en la demande par mail à erytech@newcap.fr. Votre inscription sera immédiate.

Lyon (France), le 27 janvier 2014 – ERYTECH Pharma (Euronext Paris : FR0011471135 - ERYP), société biopharmaceutique française qui conçoit des traitements innovants contre les leucémies aiguës et autres cancers, pour lesquels les besoins médicaux restent insatisfaits, revient sur son 1er Investor R&D Day et annonce sa situation de trésorerie et ses revenus au titre du quatrième trimestre 2013.

Lors de son 1er Investor R&D Day tenu à Paris, Erytech a présenté un point détaillé sur l’évolution de son programme clinique et préclinique dans le domaine des tumeurs solides et liquides, dont les conclusions sont :

•    Attente des résultats de l’étude de Phase III chez les patients en rechute atteints de Leucémie Aiguë Lymphoblastique (LAL) pour la fin du T3 2014, comme prévu. Pour mémoire,  le recrutement des patients s’est terminé en août 2013.

•    Poursuite du recrutement de l’étude de Phase IIb chez les patients atteints de Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM). Plus du tiers des patients a déjà été recruté en France et de nouveaux centres sont en cours d’ouverture en Europe. Les autorisations d’étude clinique ont notamment été obtenues en Finlande et en Espagne. D’autres autorisations européennes sont attendues.

•    Ouverture de trois centres de renom aux Etats-Unis pour permettre de débuter le recrutement de l’étude de Phase Ib chez les patients adultes atteints de LAL aux Etats-Unis et recrutement du 1er patient dans les prochaines semaines.

•    Lancement d’une étude de Phase II dans le cancer du pancréas en seconde ligne. Au cours de l’Investor R&D Day, le rationnel scientifique et médical pour le choix de cette indication a été démontré par le Professeur Eric Raymond, chef du service d'oncologie à l'Hôpital Beaujon-Bichat, près de Paris et par le Dr Yann Godfrin, co-fondateur et Directeur R&D d’ERYTECH. Grâce aux avancées réalisées dans le traitement des patients en première ligne, des besoins croissants sont apparus pour les traitements de seconde ligne. Étant donné la bonne tolérance observée lors de l’étude de Phase I et un mode d’action validé, ERY-ASP pourrait être un complément intéressant aux traitements existants.

•    Le Dr Godfrin a fait état du programme de recherche visant à encapsuler d’autres enzymes thérapeutiques pour affamer d’autres cancers ; ce programme de recherche est co-financé par Oséo/BPI à hauteur de 7 millions d’euros.

•    Enfin, dans le domaine de l’immunothérapie des cancers, le Dr Godfrin a apporté des précisions sur le potentiel de la technologie d'ERYTECH et des résultats prometteurs des programmes de recherche précliniques qui ont été publiés dans les revues internationales « Vaccine » et « Journal of Immunotherapy ». Ces travaux consistent à encapsuler dans les globules rouges des antigènes capables de déclencher une réponse immunitaire contre les cellules cancéreuses (Vaccin'ERY).

La présentation complète de cet Investor R&D Day est disponible sur le site d’ERYTECH dans la section Investisseurs (www.erytech.com).

 

Au cours du quatrième trimestre 2013, ERYTECH n’a pas comptabilisé de revenu d’activités. Au total, les revenus de l'année 2013 s’élèvent à 0,86 million d’euros provenant du crédit impôt recherche.

Au 31 décembre 2013, la trésorerie s’établit à 15,1 millions d’euros contre 16,6 millions d’euros à la fin du troisième trimestre 2013. Les dépenses nettes pour l’année 2013 sont de 7,8 millions d’euros (dont 0,6 million d’euros de dépenses exceptionnelles liées à l’introduction en bourse de la société).

Ces résultats sont conformes au business plan et à la stratégie d’ERYTECH qui reste entièrement concentrée sur le développement de ses traitements innovants dans le domaine des leucémies aiguës et d'autres indications en oncologie, aussi bien en Europe qu’aux États-Unis.

 

Enfin, ERYTECH informe que son Conseil d'Administration a pris acte du remplacement du Dr Alain Munoz par Mme Vanessa Malier, en qualité de représentant d’Idinvest, et de la démission de M. Marc Beer de son poste d’administrateur. Vanessa est partner chez Kurma Life Sciences Partners et totalise plus de 15 ans d’expérience dans l’industrie pharmaceutique et la biotech. Avant de rejoindre Kurma, Vanessa était Vice-Présidente R&D de la Planification Stratégique et Senior Director Business Development Oncology chez Ipsen. Vanessa est diplômée en Biologie de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan et en Immunologie de l'Institut Pasteur.

Le Conseil d'Administration souhaite la bienvenue à Mme Vanessa Malier et tient à exprimer au Dr Alain Munoz et à M. Marc Beer son estime et sa gratitude pour leur précieuse contribution.

Lors de la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra le 17 Juin 2014, le Conseil d'Administration proposera au vote des actionnaires la candidature de nouveaux  administrateurs.


Prochain rendez-vous :

Bilan des activités et résultats financiers de l’année 2013 : 29 avril 2014 (post-marché)

Dans les prochains mois, ERYTECH participera aux événements suivants :
-    27 mars 2014 : Biocapital Europe, Amsterdam
-    7-8 avril 2014 : Smallcap Event, Paris

A propos d’ERYTECH et ERY-ASP/GRASPA® : www.erytech.com
Créée à Lyon en 2004, ERYTECH est une société biopharmaceutique française qui ouvre de nouvelles perspectives pour les patients atteints de cancers et, en particulier, de leucémies aiguës et de certaines tumeurs solides.
Chaque année environ 50 000 patients sont atteints de Leucémie Aiguë Lymphoblastique (LAL) ou de Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM), les deux formes existantes de leucémies aiguës. A ce jour, plus de 80% des patients, notamment adultes et en rechute, ne disposent pas de solution efficace en raison de la toxicité des traitements existants. En encapsulant à l’intérieur des globules rouges une enzyme, l’asparaginase, ERYTECH développe ERY-ASP/GRASPA®, un traitement original et efficace qui « affame » les cellules cancéreuses pour les tuer, tout en réduisant significativement les effets secondaires afin de pouvoir traiter tous les patients, même les plus fragiles. Ce segment de marché adressé par ERYTECH représente un potentiel d’1 milliard d’euros. Avec une Phase III en cours, ERY-ASP/GRASPA® est actuellement en fin de développement clinique dans la LAL. Une Phase IIb est également en cours dans la LAM. Aux Etats-Unis, ERYTECH a reçu l’accord de la FDA américaine et s’apprête à y lancer sa première étude clinique dans la LAL. ERYTECH a conclu deux partenariats de distribution: l’un en Europe, avec Orphan Europe (groupe Recordati), l’un des principaux acteurs dans les médicaments orphelins, et le second en Israël, avec le groupe TEVA. La Société développe par ailleurs des traitements dans les tumeurs solides et pour certaines indications orphelines. ERYTECH dispose enfin de son propre site de production, déjà opérationnel.
ERYTECH est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (Code ISIN : FR0011471135, mnémo : ERYP) et fait partie des indices CAC Healthcare, CAC Pharma. & Bio et Next Biotech.

Déclarations prospectives
Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard  de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances d’ERYTECH Pharma et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation,  « croit », « anticipe », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations d’ERYTECH Pharma, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Les documents déposés par ERYTECH Pharma auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org), également disponibles sur notre site internet (www.erytech.com) décrivent ces risques et incertitudes. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité des ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. ERYTECH Pharma décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant