Éruption volcanique au Japon, nombreux blessés

le
0

(Actualisé avec précisions, nouveau bilan, secours, témoignages) TOKYO, 27 septembre (Reuters) - Un volcan du centre du Japon est entré en éruption samedi, projetant dans l'air des cendres et de petites pierres qui ont blessé sérieusement au moins huit personnes et en ont laissé sept autres inconscientes, ont annoncé les autorités et les médias japonais. Quelque 250 randonneurs sont en outre bloqués à proximité du sommet du Mont Ontake, qui culmine à 3.067 mètres et dont la dernière éruption remontait à 2007, a-t-on ajouté de mêmes sources. Les avions qui devaient survoler la zone ont été déroutés mais des responsables de l'aéroport Haneda de Tokyo et la compagnie Japan Airlines 9201.T n'ont fait état d'aucune perturbation majeure. "Les avions modifient leur plan de vol pour éviter le panache volcanique", a déclaré à Reuters Makoto Hasegawa, responsable des pompiers de la préfecture de Nagano. Selon l'Agence météorologique japonaise, le Mont Ontake, à la limite des préfectures de Nagano et de Gifu, à environ 200 km à l'ouest de Tokyo, est entré en éruption à 11h53 (02h53 GMT) et continuait à cracher des nuées ardentes et de la fumée plusieurs heures plus tard. "C'était comme un coup de tonnerre", a raconté une femme interrogée par la chaîne de télévision NHK. "J'ai entendu boum, boum, puis tout est devenu noir." Les images diffusées par la télévision japonaise montrent un panache de cendre s'élevant au-dessus du volcan mais aucun signe de coulée de lave. Selon un responsable de la préfecture de Nagano cité par NHK, huit personnes ont été sérieusement blessées et sept autres sont inconscientes. "Nous nous attendons à ce qu'il y ait beaucoup de blessés", a déclaré un responsable de l'hôpital de Kiso, proche du Mont Ontake, où des renforts médicaux ont été dépêchés. Les autorités ont mis en garde les randonneurs et les habitants contre les risques de projection de pierres dans un périmètre de quatre kilomètres autour du volcan et 80 policiers ont été envoyés sur ses pentes pour aider ceux qui s'y trouvent à en redescendre. "Tout est blanc à l'extérieur, comme s'il avait neigé. La visibilité est très mauvaise et on ne peut pas voir le sommet de la montagne", a dit à Reuters Mari Tezuka, qui travaille dans un refuge. Les pentes du Mont Ontake sont très fréquentées en cette saison, de nombreux randonneurs voulant profiter des paysages d'automne. (Kiyoshi Takenaka et Antoni Slodkowski; Tangi Salaün pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant