Erreurs médicales : les logiciels mis à l'index

le
0
Un rapport que s'est procuré le Parisien affirme que les logiciels d'aide à la prescription, massivement utilisés dans les hôpitaux, ont conduit à des erreurs parfois fatales.

Une bonne intention peut parfois créer de nouveaux problèmes. En 2011, le ministère de la Santé a demandé aux hôpitaux de mettre fin aux ordonnances papiers afin de limiter les erreurs. Désormais, les prescriptions médicales doivent être saisies sur ordinateur: plus de souci de mauvaise écriture ou d'incompréhension entre le médecin et les infirmiers. Mais selon une information parue ce mercredi dans Le Parisien, ces logiciels d'aide à la prescription sont loin d'être irréprochables.

Le programme informatique est en effet censé alerter le médecin si les médicaments qu'il compte prescrire sont inefficaces ou dangereux lorsqu'ils sont pris ensemble. Il peut également suggérer des noms de médicaments et des dosages en fonction des pathologies. Mais plusieurs services hospitaliers ont ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant