Erosion des prix de l'immobilier en Ile-de-France

le
0
La baisse des prix est appelée à s'accélérer d'après la Chambre des notaires franciliens (immobilier Paris©P Verdy AFP)
La baisse des prix est appelée à s'accélérer d'après la Chambre des notaires franciliens (immobilier Paris©P Verdy AFP)

Au total, 131 600 logements anciens ont été vendus en 2014, soit 1 500 de moins qu'en 2013 (-1%), selon les notaires franciliens. « Le contexte économique difficile, le niveau encore très élevé des prix de vente, et une fiscalité peu incitative rendent les ménages frileux, malgré le niveau exceptionnellement attractif des taux des crédits à l'habitat et le désir toujours renouvelé de devenir propriétaire », analyse la Chambre.

Au 4e trimestre 2014, le prix au mètre carré des appartements en Ile-de-France s'affiche à 5 300 euros, soit un repli annuel de 1,9%. Il faut compter 292 200 euros pour acheter une maison dans la région, en baisse de 2,1%. Dans la capitale, les prix ont cédé 2,1% en un an, repassant sous le seuil des 8 000 euros.

Depuis leur point haut atteint mi-2012, «les ajustements de prix se sont opérés à un rythme qui peut apparaître particulièrement modéré comparé à l'atonie résistante des volumes», précisent les notaires. Le prix des appartements a ainsi baissé de 5,6% dans Paris et de 5,2% en Ile-de-France (-7,3% pour les maisons franciliennes).

Dans la capitale, les projections font état d'un prix de vente au mètre carré de 7 840 euros en avril 2015, correspondant à un repli annuel de 3,5%. Les prix des appartements reculeraient de 4,8% dans les Hauts-de-Seine et de 3,9% en Ile-de-France. La baisse annuelle du

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant