Erika n'est plus une tempête tropicale

le
0
ERIKA N'EST PLUS UNE TEMPÊTE TROPICALE
ERIKA N'EST PLUS UNE TEMPÊTE TROPICALE

MIAMI, Floride (Reuters) - Erika, qui a fait vingt morts sur l'île de la Dominique et au moins un à Haïti, a perdu de sa puissance et n'était plus une tempête tropicale à son arrivée samedi dans l'est de Cuba, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC).

"Erika n'est plus qu'une dépression", a souligné le NHC dans son bulletin de la matinée, et les vents sont tombés à 56 km/h.

Erika poursuit sa route vers le centre de Cuba où ses précipitations devraient être accueillies avec soulagement, l'île ayant subi une grave sécheresse.

La dépression devrait ensuite se diriger vers le golfe du Mexique en évitant le sud de la Floride.

Le NHC n'exclut cependant pas qu'elle reprenne de la vigueur.

Le gouverneur de Floride, Rick Scott, a décrété vendredi l'état d'urgence pour parer à toute éventualité.

Le dernier ouragan à avoir frappé la Floride était Wilma, en octobre 2005.

Sur l'île de la Dominique, la plus durement touchée jusqu'à présent par cette cinquième tempête de la saison des ouragans dans l'Atlantique, le bilan s'élève à 20 morts, a annoncé le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, sur son compte Twitter.

De nombreuses personnes sont encore portées disparues et les dégâts dans l'île de 72.000 habitants sont "considérables", a-t-il ajouté.

A Haïti, un homme a été tué dans un glissement de terrain dans la ville de Carries, où treize maisons ont été détruites.

(David Adams et Peter Granitz; Tangi Salaün, Nicolas Delame et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant