Erika, Conférence environnementale, gaz de schiste, nucléaire : Corinne Lepage dit tout

le
0
Corinne Lepage prône la fermeture immédiate de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).
Corinne Lepage prône la fermeture immédiate de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).
Nous l'avions déjà interviewée l'an passé. Au c?ur de l'actualité environnementale de ces dernières semaines, marquée par les déboires de Total dans le cadre du procès de l'Erika et la relance de la polémique sur les OGM, Corinne Lepage s'est de nouveau confiée à notre rédaction. Aujourd'hui eurodéputée et présidente de Cap21, l'ancienne ministre de l'Environnement nous livre notamment ici une analyse sans détour de la politique environnementale du gouvernement...


Corinne LEPAGE, il y a une dizaine de jours, la Cour de cassation a déclaré Total coupable et responsable dans l'accident de l'Erika. Concrètement, que change-t-elle en matière de droit de l'environnement ?

La notion de calcul du dommage écologique a été introduite et c'est quelque chose de tout à fait novateur, outre le fait que les associations de protection de l'environnement, à l'exception de Robins des Bois, ont obtenu une indemnisation et que, pour la première fois, les dommages causés aux oiseaux ? et pas seulement leur « nettoyage » - ont également fait l'objet d'une indemnité.
Cette décision marque l'affirmation et la reconnaissance, sur la base du droit commun, puisque c'est le droit commun qui s'est appliqué ici, indépendamment de la directive européenne de 2008 transcrite deux ans plus tard sur la réparation du dommage écologique, du dédommagement du préjudice environnemental. Le ministère de l'Écologie a mis en route un groupe de travail sur c
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant