Erik Sviatchenko : "Je préfère parler de style plutôt que de mode"

le
0
Erik Sviatchenko : "Je préfère parler de style plutôt que de mode"
Erik Sviatchenko : "Je préfère parler de style plutôt que de mode"

Erik Sviatchenko n'est pas seulement un international danois de 23 ans, récent champion de son pays avec le FC Midtjylland. Il est également responsable du site de mode Close Up And Private, qu'il tient avec son père, artiste de son état.

Ton père, Sergueï Sviatchenko, est un artiste reconnu. Chose peu commune dans le milieu du foot... Peux-tu nous le présenter ? Mon père est peintre et photographe, c'est quelqu'un de très passionné et de très affectueux. Il serait prêt à tout pour ses enfants. Mes parents nous ont toujours exprimé leur amour. Dans ma famille, nous sommes très attentionnés les uns envers les autres. La relation que j'entretiens avec mon père est similaire à celle entre deux meilleurs amis. On partage les mêmes goûts musicaux, notamment les Beatles et le même attrait pour la mode. Mon père a beau avoir 63 ans aujourd'hui, il reste très jeune dans sa tête. C'est un immense fan de football et évidemment d'Erik Sviatchenko. Actuellement, nous sommes en train de développer plusieurs idées pour Close Up and Private "with a little help", grâce à mon grand frère Philip.
Ton amour pour l'art et la mode vient donc de lui ? Je pense que cela s'est fait très naturellement. Quand j'étais enfant, nous avons beaucoup voyagé à Londres, Milan et Paris. J'ai visité des lieux comme le centre George Pompidou, le Palais de Tokyo à Paris ou la Tate Modern Gallery. On a toujours accompagné nos parents lors de leurs voyages pour le travail. Je me souviens avoir nagé dans une installation à Art Basel avec ma sœur jumelle. Tous nos jeux d'enfants étaient inspirés par ses visites dans les galeries d'art, les foires et autres expositions. On a eu de la chance de grandir dans cette ambiance d'espoir et de joie, connectée à la créativité, mais on a aussi pris conscience, en étant très jeune, de ce qu'était la vie d'un artiste. Difficile et sans garantie. Aujourd'hui, j'ai conscience des efforts concédés par mes parents pour rendre notre enfance agréable.
On peut dire que ton père t'a pas mal inspiré... Complètement. J'aime tout le travail de mon père, des collages aux peintures en passant par ses photographies. Ce qui est génial avec lui, c'est qu'il prend en compte nos avis par rapport à ses productions. Il nous intègre au…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant