Ericsson: UBS révoque son conseil d'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - UBS n'est plus d'avis d'acheter l'action de l'équipementier télécoms suédois Ericsson. Sans même revenir sur les récentes polémiques comptables ou celles entourant la direction, les analystes estiment que si le titre est plutôt bon marché, les tendances du secteur sont toujours aussi négatives. Adoptant une position neutre, UBS abaisse aussi son objectif de cours de 78 à 65 couronnes.

A la Bourse de Stockholm, l'action Ericsson de classe B prend cependant 1,7% à 63,7 couronnes.

Les analystes rappellent que leur thèse d'investissement sur Ericsson supposait que le groupe parvienne à stabiliser son CA. Ce qui n'a pas été le cas au 1er semestre, où la baisse des ventes a même été plus marquée que prévu, et au moins équivalente aux investissements dans le secteur. De surcroît, la direction n'attend pas d'amélioration au second semestre.

Certes, estime UBS, il est possible que le 2e trimestre constitue un point bas en la matière, mais les analystes attendent des signes de stabilisation qui tardent à se concrétiser.

D'une manière plus générale, selon UBS, Ericsson et ses concurrents font face à 'une incroyable conjonction de facteurs négatifs' : l'affaiblissement des marchés d'Amérique latine et de Russie ; la fusion de clients (comme des opérateurs télécoms) sur le Vieux Continent ; les incertitudes entourant l'octroi des fréquences ; et de moindres investissements dans la 4G 'dans de nombreuses raisons'.

Certains de ces facteurs devraient finir par s'estomper, mais tout de même : UBS est inquiet des commentaires des opérateurs quant aux capacités.

En conséquence, UBS abaisse ses prévisions de bénéfice par action Ericsson pour 2016 (- 14% à 3,77 couronnes) et 2017 (- 17% à 4,5 couronnes), des niveaux inférieurs au consensus de l'ordre de 16%.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant