Éric Woerth propose de suspendre les contrôles fiscaux des entreprises en 2014

le
1
VIDÉO - L'ancien ministre du Budget souhaite ainsi «créer une société de confiance» et favoriser la croissance. Cette proposition de moratoire, décriée à gauche, fait débat au sein de l'UMP.

La proposition est aussi originale que polémique. Ce mercredi matin, sur iTélé, l'ancien ministre du Budget Eric Woerth a demandé au gouvernement de décréter en 2014 un moratoire sur les contrôles fiscaux des entreprises. Plus de vérifications de l'administration fiscale, donc, ni de contrôles de l'Urssaf ou de l'inspection du travail pendant un an. Le député de l'Oise souhaite ainsi «créer une société de confiance» et relancer la croissance. «Je veux qu'on laisse les chefs d'entreprises se consacrer à leur travail et faire en sorte qu'ils continuent à créer de l'emploi», a-t-il expliqué.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le mercredi 4 déc 2013 à 19:16

    Il y a du lobbying dans l'air et je l'argent qui circule