Eric Woerth organise sa nouvelle vie

le
0
L'ancien ministre du Travail reprend mardi le chemin de l'Assemblée nationale.

«Maintenant, je suis toujours en avance à mes rendez-vous. Avant j'étais toujours en retard», s'amuse Éric Woerth en prenant place, mardi matin, à une des tables d'un salon de thé du quartier du Trocadéro, à Paris. Depuis qu'il a quitté le gouvernement, poussé vers la sortie par l'affaire Bettencourt, l'ex-ministre du Travail tue le temps.

Qu'a-t-il fait depuis le remaniement de mi-novembre ? Il a ralenti le rythme. Contraint et forcé. «Je me suis occupé de Chantilly», dit-il à propos de la ville de l'Oise dont il est maire depuis 1995. Pas de quoi remplir l'emploi du temps d'un homme qui, il y a un an, menait de front l'examen au Parlement des budgets de l'État et de la Sécurité sociale et, en mars 2010, se voyait confier la difficile réforme des retraites.

Alors, depuis son départ, depuis cette «rupture», Woerth tente d'apprivoiser le temps. Il s'est accordé «trois, quatre jours de vacances» à Marrakech. Revenu à Paris, il organise ses rendez-vous et sa n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant