Éric Woerth aurait accordé une ristourne fiscale à Bernard Tapie

le
0
Selon Libération , l'homme d'affaires a bénéficié de plusieurs dizaines de millions d'euros de réduction d'impôts sur l'arbitrage Adidas grâce à une intervention de l'ancien ministre du Budget.

Bernard Tapie a-t-il bénéficié d'un abattement fiscal exceptionnel sur les 405 millions d'euros obtenus suite à l'arbitrage rendu en sa faveur dans l'affaire Adidas-Crédit Lyonnais ? C'est ce qu'assure vendredi Libération, qui met directement en cause Eric Woerth: l'ancien ministre du Budget de Nicolas Sarkozy aurait accordé à Bernard Tapie une ristourne plusieurs dizaines de millions d'euros en avril 2009. Et ce contre l'avis de l'administration fiscale.

Selon Libération, qui a eu accès au dossier fiscal de Bernard Tapie, le fisc avait proposé au ministre d'arbitrer entre deux scénarios d'imposition pour l'homme d'affaires. Le premier, à 94 millions d'euros, se basait sur une taxation à 33,33% - soit le taux de l'impôt sur les sociétés, l'indemnité reçue suite ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant