Eric Woerth aurait accordé un abattement fiscal à Bernard Tapie

le
12
ERIC WOERTH AURAIT ACCORDÉ UN ABATTEMENT FISCAL À BERNARD TAPIE
ERIC WOERTH AURAIT ACCORDÉ UN ABATTEMENT FISCAL À BERNARD TAPIE

PARIS (Reuters) - L'ancien ministre UMP du Budget Eric Woerth aurait accordé à Bernard Tapie un abattement de l'ordre de 54 à 83 millions d'euros sur le montant des impôts dus après l'arbitrage en sa faveur dans le litige Adidas, affirme Libération.

Selon l'édition de vendredi du quotidien, qui précise avoir eu accès au dossier fiscal de l'homme d'affaires, la "ristourne" aurait été décidée en avril 2009 par Eric Woerth contre l'avis de l'administration fiscale.

La sentence arbitrale prononcée en juillet 2008 dans le litige opposant Bernard Tapie au Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas a accordé 403 millions d'euros à l'homme d'affaires.

"Après intervention d'Eric Woerth, Tapie n'a réglé que 11,2 millions" d'euros, selon Libération.

Eric Woerth, actuellement entendu par la commission d'instruction de la Cour de justice de la République (CJR) dans l'enquête sur la vente de l'hippodrome de Compiègne (Oise), s'est refusé vendredi matin à tout commentaire.

"Peut-être un sujet après l'autre non? Ce serait mieux", a dit le député de l'Oise à la presse à son arrivée au siège de la CJR, à Paris, pour une deuxième journée d'audition.

Son avocat, Jean-Yves Le Borgne, a invité les journalistes "à ne pas confondre l'information et la chasse à l'homme". "Chaque chose en son temps", a-t-il déclaré.

L'avocat fiscaliste de Bernard Tapie, Patrick Philip, a pour sa part démenti sur RTL et BFM TV une accusation "grotesque".

"C'est totalement faux, je peux vous affirmer, on sera à même de le démontrer. En réalité, la société de M. Tapie a payé plusieurs millions d'euros en trop par rapport au régime légal qui aurait dû lui être appliqué", a-t-il dit sur RTL.

"On ne parle pas de l'imposition de M. Tapie, on parle de l'imposition à impôt sur les sociétés de la société GBT (Groupe Bernard Tapie-NDLR). La société GBT a payé 11 millions d'euros et elle aurait dû payer 4,5 puisque les profits ont déjà été taxés", a-t-il expliqué.

"Vous payez l'impôt sur les sociétés une fois, vous ne le payez pas à chaque étage de chaque société", a-t-il indiqué.

"Ça paraît comme étant un cadeau, mais tout ça est complètement ridicule et ne tient pas. En plus, ça a été imposé par l'administration, ce n'est pas un régime qu'on a demandé, c'est un régime qu'on nous a imposé", a affirmé l'avocat.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • smartel8 le vendredi 25 oct 2013 à 12:19

    Moi j'ai été rappelé à l'ordre par les surdiplômes des impôts pour 52 €. Des en ..cul...es

  • T20 le vendredi 25 oct 2013 à 11:37

    CAHU n'aurait-il pas eu de ristourne fiscale lors de la découverte de son compte bien planqué...

  • devcor le vendredi 25 oct 2013 à 11:10

    Qu'est-ce que ces "Saint Just", adorateurs de Normal 1er, qui scribouillent sur ce forum connaissent du dossier fiscal de Tapie ? RIEN ! Tout ça va se terminer en eau de boudin mais il faut bien faire diversion et éviter que les médias s'attardent sur la gestion délirante de ce gouvernement, tant en matière sociale qu'économique. Alors on invente des dossiers avec une presse aux ordres.

  • M3435004 le vendredi 25 oct 2013 à 11:06

    M5859377 Arrêtez vos âneries et observez attentivement le cours de la soit disant affaire Tapie. La baudruche est déjà bien dégonflée et quand la vérité ressortira, on re verra ce qu'était le CREDIT LYONNAIS SOCIALISTE. Votre justice M D C vous pouvez vous la mettre laouj'pense.

  • M3435004 le vendredi 25 oct 2013 à 11:02

    M5859377 Arrêtez vos âneries ! SVP.

  • picokrab le vendredi 25 oct 2013 à 10:33

    @c.chamb "petits délits" on est plutôt dans la version haut de gamme avec les sommes en jeu on pourrait accueillir plusieurs centaines de Leonarda ...

  • c.chamb le vendredi 25 oct 2013 à 10:09

    N'a-t-on pas d'autres questions plus urgentes et de bien commun à débattre dans les médias que "ces petits délits dont on se fout" ?

  • Al20156 le vendredi 25 oct 2013 à 10:04

    en 1789, on les aurait raccourci

  • M5859377 le vendredi 25 oct 2013 à 10:01

    on spolie le contribuable une premiere fois en accordant avec un arbitrage maison UMP une indemnité hallucinante à nanard et on le sod-omise une deuxieme fois en lui accordant des ristournes fiscales d'ampleur hallucinante: qu'a t il pu offrir comme service pour qu'on lui attribue autant de privilèges?...

  • Al20156 le vendredi 25 oct 2013 à 09:41

    et la famille woerth continue a vivre au frais de la république. Faute grave, licenciement sans indem ni retraite