Éric Molinié : «La Halde est un garde-fou»

le
0
INTERVIEW - Directeur adjoint du développement durable du groupe EDF et vice-président de l'Association des paralysés de France, Éric Molinié, 50 ans, prend la présidence d'une Halde en pleine tourmente.

Directeur adjoint du développement durable du groupe EDF et vice-président de l'Association des paralysés de France, Éric Molinié, 50 ans, prend la présidence d'une Halde en pleine tourmente. Critiquée pour sa position dans l'affaire Baby Loup, menacée d'être absorbée par le Défenseur des droits, la Haute Autorité devrait, sous sa conduite, s'intéresser à la laïcité. Sans se focaliser sur les discriminations liées à l'origine.

LE FIGARO. - Dans l'affaire Baby Loup, la Halde avait jugé qu'il y avait discrimination. Était-ce une erreur ?

Éric MOLINIÉ. - À l'époque, la Halde avait statué en l'état du droit applicable. Comme fervent défenseur de la laïcité, je faisais partie de ceux qui souhaitaient revenir sur ce cas complexe. À l'occasion de l'appel, la Halde devrait cette fois faire des propositions au législateur. Car l'affaire Baby Loup a révélé un vide juridique. Elle pose la question de la laïcité hors des services de l'État.

Faut-il changer...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant