Eric et Quentin : "Le foot est un milieu qui manque cruellement de dérision"

le
0

Depuis quelques années, Eric et Quentin enchaînent les sketchs à un rythme effréné sur les plateaux de Canal + et de TMC. Cette année encore, avec Quotidien, les journées sont particulièrement chargées, souvent "aussi intenses qu'une soirée de Ligue des champions", mais les deux comiques ne sont jamais contre l'idée de faire une pause pour parler des commentaires de Jean-Michel Larqué et de Lionel Charbonnier en boîte de nuit.

D'où vient cette passion du foot ?
Eric : Je suis bien incapable de me souvenir d'où vient cet intérêt exactement. Ça doit remonter à l'école primaire, en 1992. C'est cette année-là que j'ai fini mon premier album Panini. Enfin, presque fini. J'avais la carte de Jean-Pierre Papin, sûrement la carte la plus dure à trouver, mais je l'ai perdue dans la foulée. J'avais envie de pleurer.
Quentin : Moi, je regarde surtout les matchs importants, comme la finale de la Ligue des champions, l'équipe de France ou la Coupe du monde.
E : Quentin a surtout un gros passé en tant que supporter marseillais.
Q : Non, c'est surtout qu'étant gamin, on allait en vacances chez ma belle-mère à Marseille. Comme j'étais très con, je mettais le maillot de l'OM histoire de faire plus vrai. Mais si on avait été à Strasbourg, j'aurais eu le maillot de la ville.

Vos familles étaient très foot ?
Q : Pas du tout. Chez moi, c'était rugby et rien d'autre.
E : Moi non plus, j'ai appris à aimer ce sport à la récréation. Ensuite, j'ai fait six mois en poussin, mais je n'ai pas tenu le choc. Alors, j'ai arrêté. Enfin, je continue à être gardien lorsqu'on joue au five, mais je préfère jouer au basket en fait.


C'est quoi le dernier match que vous avez vu au stade ?
E : PSG-Manchester City. Je ne vais pas souvent au stade, mais j'aime bien y aller quand c'est un match de Ligue des champions. Ça a toujours un parfum un peu spécial avec cette fameuse musique lors de l'entrée des joueurs.
Q : Ça devait être un PSG-Bordeaux, mais c'était avant l'arrivée des Qataris. Personnellement, je préfère regarder le foot derrière un écran.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant