Erdogan veut superviser l'armée et les services secrets

le
0
    ANKARA, 28 juillet (Reuters) - Le président turc, Recep 
Tayyip Erdogan, souhaite que l'armée et les services secrets 
(MIT) soient placés sous le contrôle de la présidence, a annoncé 
jeudi un responsable turc. 
    Ce changement suppose une révision de la Constitution et 
l'opposition doit être d'accord, a déclaré Erdogan, cité par des 
chaînes de télévision turques. 
    Ces propos du président interviennent après une réunion du 
Conseil militaire suprême (YAS) qui devrait mettre en oeuvre une 
 réorganisation de l'armée.  
    Les autorités turques doivent dévoiler dans la soirée des 
détails sur ces changements décidés après la tentative de putsch 
du 15 juillet. 
 
 (Ece Toksabay; Laura Martin pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant