Erdogan veut retirer la nationalité turque aux amis des "terroristes"

le
0
    ANKARA, 5 avril (Reuters) - La déchéance de la nationalité 
devrait être envisagée pour les partisans du terrorisme, a 
déclaré mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan, alors que 
la Turquie a été frappée ces derniers mois par des attentats 
meurtriers revendiqués par des djihadistes ou des séparatistes 
kurdes. 
    "Nous devons faire preuve de détermination et prendre toutes 
les mesures nécessaires, notamment la déchéance de nationalité 
pour les partisans des organisations terroristes", a-t-il 
déclaré lors d'une rencontre à Ankara avec un groupe de 
juristes. 
    Il a souligné que l'Etat turc n'avait rien à discuter avec 
les terroristes. "Cette histoire, c'est fini", a-t-il insisté. 
    Lundi, le président avait exclu une reprise des discussions 
avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). La trêve qui 
durait depuis deux ans entre Ankara et le groupe séparatiste 
kurde a volé en éclats en juillet dernier.  
 
 (Orhan Coskun et Seda Sezer, Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant