Erdogan va continuer à éliminer le "virus" au sein des institutions de l'Etat

le
0
    ISTANBUL, 17 juillet (Reuters) - Le président turc, Recep 
Tayyip Erdogan, a juré dimanche de continuer à éliminer de 
toutes les institutions de l'Etat le "virus" à l'origine de la 
tentative de putsch, allusion à son adversaire de longue date, 
Fethullah Gülen, prédicateur en exil aux Etats-Unis. 
    Il a demandé en outre à ses partisans de continuer à occuper 
les places publiques, en estimant que l'affaire du putsch manqué 
ne serait pas réglée en quelques heures. 
    La tentative de putsch ourdie par le "groupe terroriste" de 
Fethullah Gülen a été matée par la volonté de la nation, a 
ajouté le président, en indiquant que les ministères de la 
Justice et des Affaires étrangères de Turquie allaient écrire 
aux gouvernements américain et occidentaux pour exiger le 
transfert en Turquie des partisans de Gülen. 
 
 (Aykin Aytekin; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant