Erdogan se réconcilie avec Poutine à Saint-Pétersbourg

le
0
Le président russe Vladimir Poutin et le président turc Recep Tayyip Erdogan, à Saint-Pétersbourg, le 9 août.
Le président russe Vladimir Poutin et le président turc Recep Tayyip Erdogan, à Saint-Pétersbourg, le 9 août.

Le président turc, en froid avec les dirigeants occidentaux, souhaite montrer qu’il a d’autres partenaires potentiels.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s’est déplacé, mardi 9 août, à Saint-Pétersbourg (Russie). Une poignée de main avec son homologue russe, Vladimir Poutine, a signé la réconciliation entre Moscou et Ankara, après plus de huit mois de tension.

La crise diplomatique durait depuis la destruction en plein vol, le 24 novembre 2015, d’un bombardier russe par l’armée turque, le long de la frontière syrienne.

La tentative de coup d’Etat du 15 juillet en Turquie semble avoir accéléré le calendrier de cette rencontre. Sous les dorures du Palais Constantin, M. Erdogan est apparu encore très marqué par cette expérience. Il a dénoncé plusieurs fois l’atteinte à la démocratie et il a remercié avec diligence son « cher ami » Poutine de son « soutien moral ».

Plus circonspect, le président russe s’est contenté de noter l’importance de l’entrevue « pour les relations futures entre la Russie et la Turquie ». Celles-ci seront « pleinement rétablies », assure-t-il, progressivement, dès les prochaines semaines.

Tensions avec Washington et Bruxelles C’est bien l’objectif de M. Erdogan, en délicatesse avec les Américains et les Européens. Il souhaitait montrer qu’il a d’autres partenaires potentiels. Pour cette première visite hors de son territoire après le putsch raté, il a ainsi préféré son voisin russe à ses alliés de l’Alliance Atlantique (OTAN).

Ceux-ci se sont montrés critiques envers les grandes purges qui ont touché plus de 60 000 personnes dans l’armée, la justice, l’enseignem...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant