Erdogan reproche à des diplomates d'avoir assisté à un procès

le
0
    ISTANBUL, 26 mars (Reuters) - Le président turc, Recep 
Tayyip Erdogan, a vivement reproché samedi à des diplomates en 
poste en Turquie d'avoir assisté la veille au procès de deux 
journalistes accusés d'espionnage, estimant que leur 
comportement n'était pas conforme au protocole diplomatique. 
    La première audience de Can Dundar, rédacteur en chef du 
quotidien Cumhuriyet, et d'Erdem Gul, chef du bureau de ce 
journal à Ankara, s'est déroulée vendredi dans un tribunal bondé 
de journalistes, d'universitaires, mais aussi en présence de 
plusieurs diplomates étrangers - essentiellement de pays 
d'Europe. 
    Les deux journalistes sont accusés d'avoir cherché à 
renverser le gouvernement en publiant en mai dernier une vidéo 
censée montrer des agents des services de renseignement turcs 
aidant à acheminer par camion des armes en Syrie, en 2014. 
    "Les consuls généraux à Istanbul ont assisté au procès. Qui 
êtes-vous? Qu'avez-vous à faire là-bas? La diplomatie a ses 
règles. Ce n'est pas votre pays. C'est la Turquie", a-t-il dit à 
Istanbul, lors d'une réunion d'hommes d'affaires. 
    "Vous pouvez vous déplacer dans le bâtiment du consulat et 
dans l'enceinte du consulat. Mais ailleurs, cela est soumis à 
autorisation", a-t-il souligné. 
     
 
 (Humeyra Pamuk; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant