Erdogan impute aux "gülenistes" un rôle dans les attentats

le
0
    ISTANBUL, 18 août (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip 
Erdogan a accusé jeudi les réseaux du prédicateur Fethullah 
Gülen d'être impliqués dans une série d'attentats à la bombe 
dans l'est de la Turquie imputés aux séparatistes kurdes du 
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). 
    Dans un discours retransmis en direct à la télévision, il a 
affirmé que des partisans de l'imam exilé aux Etats-Unis avaient 
transmis des informations aux séparatistes kurdes. 
    La Turquie, a-t-il ajouté, est la proie d'attaques 
conjointes menés par différentes organisations agissant de 
concert, dont les réseaux gülenistes, le PKK et l'Etat islamique 
(EI). 
    Deux attentats ont frappé les forces de sécurité turques 
jeudi dans l'est de la Turquie, faisant sept morts.   
    Ankara accuse Gülen d'être à l'origine du coup d'Etat manqué 
du 15 juillet dernier. Le prédicateur, qui s'est exilé en 1999 
aux Etats-Unis, réfute ces allégations. 
 
 (Humeyra Pamuk et Patrick Markey; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant