Erdogan et le président du Kurdistan ont discuté de l'EI

le
0
    ISTANBUL, 23 août (Reuters) - Le président turc, Recep 
Tayyip Erdogan, a évoqué mardi avec le président du Kurdistan 
irakien, Massoud Barzani, une stratégie pour combattre l'Etat 
islamique (EI) et les activistes du Parti des travailleurs du 
Kurdistan (PKK), a-t-on appris auprès du cabinet d'Erdogan. 
    Cette rencontre entre les deux présidents dans la capitale 
turque a eu lieu alors que la Turquie fait face aux menaces des 
militants kurdes du PKK, notamment basés dans le nord de l'Irak, 
et à celles des djihadistes de l'Etat islamique, sur son 
territoire et à la frontière avec la Syrie voisine. 
    Les forces kurdes et irakiennes participent au combat contre 
l'Etat islamique et préparent une offensive contre Mossoul, la 
capitale de fait de l'organisation djihadiste. 
    De son côté, l'artillerie turque a bombardé mardi des 
positions de l'EI dans le nord de la Syrie en riposte à des tirs 
de roquettes et de mortier contre deux villes turques, a 
rapporté la chaîne télévisée NTV en citant l'armée.   
    Le président turc et Massoud Barzani ont également discuté 
de la fermeture d'écoles et d'institutions du Kurdistan irakien 
liées au mouvement de Fethullah Gülen, prédicateur en exil aux 
Etats-Unis que la Turquie accuse d'avoir fomenté la tentative de 
coup d'Etat du 15 juillet.  
   Après le putsch raté, Erdogan a demandé l'extradition de 
Fethullah Gülen aux Etats-Unis et la fermeture des écoles en 
lien avec son mouvement à l'étranger. 
 
 (Ercan Gurses, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant