Erdogan est un obstacle à l'adhésion de la Turquie-Oettinger (UE)

le
1
    BERLIN, 30 août (Reuters) - Le commissaire européen à 
l'Économie et à la Société numérique, Günther Oettinger, a 
déclaré mardi au quotidien Bild que la Turquie ne rejoindra sans 
doute pas l'Union européenne tant qu'elle sera dirigée par Recep 
Tayyip Erdogan. 
    Les discussions sur l'adhésion de la Turquie à l'Union 
européenne ont commencé en 2005 et n'ont depuis guère avancé et 
les retombées de la tentative de coup d'Etat de juillet semblent 
avoir porté un coup d'arrêt au processus. 
    "C'est une question qui sera probablement à l'ordre du jour 
après Erdogan", a dit le commissaire allemand à Bild. 
    "Une adhésion n'est pas réaliste avant que la prochaine 
décennie soit bien engagée". 
    Dimanche, le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel, a 
déclaré qu'il ne verrait sans doute pas la Turquie adhérer à 
l'Union au cours de sa carrière politique, soulignant que le 
bloc n'était actuellement pas en mesure d'accepter qu'Ankara lie 
son destin à Bruxelles même si le gouvernement turc respectait 
toutes les conditions fixées. 
 
 (Michelle Martin,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • emresibe il y a 3 mois

    L'obstacle pour que la Turquie entre en UE c'est surtout l'europe elle même. De qui se fout t'on?