Erdogan en campagne présidentielle compare Israël à Hitler

le
0

ISTANBUL, 3 août (Reuters) - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Israël dimanche lors d'un rassemblement de campagne de tuer délibérément des mères palestiniennes et a averti que l'État hébreu "se (noierait) dans le bain de sang qu'il répand". S'adressant à une foule de plusieurs centaines de milliers de sympathisants, lors du plus important discours de campagne qu'il ait donné en vue de l'élection présidentielle du 10 août, Recep Tayyip Erdogan a de nouveau comparé l'action d'Israël à celle d'Adolf Hitler. "Tout comme Hitler, qui cherchait à établir une race sans défaut, Israël poursuit le même but", a déclaré le dirigeant turc devant ses partisans à Istanbul. "Ils ont tué des femmes pour qu'elles ne donnent pas la vie à des Palestiniens. Ils tuent des bébés pour qu'ils ne grandissent pas. Ils tuent des hommes pour qu'ils ne puissent défendre leur pays (...) Ils se noieront dans le bain de sang qu'ils répandent." Des manifestations pro-parlestiniennes se sont déroulées ces dernières semaines dans le pays dont la population est principalement musulmane sunnite. Quelque 50 millions de Turcs sont appelés à voter dimanche prochain pour élire pour la première fois leur président au suffrage universel direct. (Dasha Afanasieva, Humeyra Pamuk; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant