Erdogan accuse Moscou d'armer le PKK - presse turque

le
3
    ANKARA, 30 mai (Reuters) - Le président turc, Recep Tayyip 
Erdogan, a accusé la Russie de fournir des armes antiaériennes 
et des roquettes aux combattants du Parti des travailleurs du 
Kurdistan (PKK), ont rapporté lundi le journal Star et d'autres 
médias turcs. 
    S'adressant à la presse à bord de son avion à l'issue d'une 
visite dans le sud-est de la Turquie au cours du week-end, le 
chef de l'Etat a accusé Moscou de transférer des armes au PKK 
via l'Irak et la Syrie, écrit Star. 
    "Actuellement, des terroristes utilisent des armes 
antiaériennes et des missiles fournis par la Russie. 
L'organisation terroriste séparatiste est équipée de telles 
armes. Elles lui ont été livrées via la Syrie et l'Irak", aurait 
déclaré Erdogan, cité par Star. 
    L'"organisation terroriste séparatiste" est la formule 
utilisée par le gouvernement turc pour le PKK, déclaré 
hors-la-loi, et qui mène depuis 1984 une insurrection contre le 
pouvoir turc dans le sud-est du pays. 
    Le gouvernement turc n'a pas dans l'immédiat confirmé ou 
démenti les informations de presse. 
 
 (Orhan Coskun et Ece Toksabay; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 7 mois

    Quelle rigolade alors qu'Erdogan arme Daech, al-Nosra et d'autres !!!

  • bernm il y a 7 mois

    Le gouvernement turque veut se mettre l'Europe et l'a Russie a dos, en fin de compte, il n'y a que l'EI qui trouve grace a ses yeux.

  • jean.e1 il y a 7 mois

    retour de batonerdogan devrait se souvenir que les russes ont toujours tanné le derriere des trucos